L’Université de Stanford dévoile des wearables pouvant prédire les maladies

L’Université de Stanford vient de frapper très fort en dévoilant que des wearables pouvaient prédire que vous serez malades quelques jours avant que vous en ressentiez les symptômes.

Les chercheurs de l’Université de Stanford ont découvert que les vêtements connectés qui surveillaient continuellement les signes vitaux pouvaient capter des signes de l’arrivée d’une maladie jusqu’à trois jours avant que les symptômes ne soient effectivement ressentis par le porteur.

L'Université de Stanford dévoile des wearables pouvant prédire les maladies

Bien que la précision n’ait peut-être pas été maximale, une lecture continue a fourni une ligne de base cohérente à partir de laquelle des changements seraient visibles. Cette étude a été menée pour le moment sur un peu moins d’une cinquantaine de personnes.

Dans le cas d’un sujet participant à cette étude, les fluctuations de la fréquence cardiaque et de la température cutanée indiquaient les signes précoces de la maladie de Lyme, même s’il se sentait bien. Ce diagnostic précoce effectué par les wearables a ensuite été confirmé par un médecin. Ce diagnostic est assez incroyable quand on sait combien il est compliqué de diagnostiquer cette maladie.

Et ce cas n’est pas un cas unique. Les chercheurs ont choisi quelques autres cas où les changements dans les signes vitaux sont en corrélation avec la maladie, ce qui leur permet de créer un algorithme pour réellement prédire l’apparition de la maladie. L’équipe travaille maintenant sur ces algorithmes et espère qu’ils seront un jour disponibles dans toutes les smartwatches et les trackers de fitness.

Personnellement, je pense que c’est peut-être une des découvertes les plus fascinantes en ce qui concerne les wearables. Grâce à cette découverte, il serait même possible de révéler des différences physiologiques entre les individus insulino-sensibles et résistants à l’insuline. Conséquence de telles mesures : il serait alors possible que ces capteurs soient utilisés pour détecter le risque de diabète de type 2.

A propos de l'auteur

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j’ai d’abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Laisser un commentaire