La Ticwatch E3 met l’accent sur le stress et la santé

La Ticwatch E3 a été lancée après des semaines de rumeurs. Elle constitue un ajout majeur sur le marché des smartwatchs Wear OS. La Ticwatch E3 n’est que la deuxième smartwatch à utiliser la puce Snapdragon Wear 4100 ; après la Ticwatch Pro 3. Ce qui en fait une montre très performante, dotée d’une foule de fonctions de fitness et de bien-être.

Et elle apporte la puissance du Snapdragon 4100 à un prix de milieu de gamme ; à environ 200 euros,  ce qui est un prix compétitif pour Wear OS et qui est inférieur à celui de la Huawei Watch 3 et de l’Oppo Watch.

Voici tout ce que vous devez savoir sur cette nouvelle smartwatch.

La Ticwatch E3 met l'accent sur le stress et la santé

TicWatch 3 : spécifications et caractéristiques

  • Wear OS
  • Qualcomm Snapdragon Wear 410
  • RAM : 1GB / ROM : 8GB
  • SpO2, Accéléromètre, Capteur gyroscopique, Capteur de fréquence cardiaque HD PPG, Capteur hors du corps à faible latence
  • GPS
  • NFC
  • 44 mm x 47 mm x 12,6 mm
  • 1,3 pouce 360×360
  • Résistance à l’eau et à la poussière (IP68)
  • 380mAh

Un prix assez abordable

Faisant suite à la Ticwatch E2 de 2019, la Ticwatch E3 est une smartwatch avec de grandes idées et un prix de milieu de gamme. Elle n’est pas très belle ; et ne rivalisera pas avec la Huawei Watch 3 en matière de design, avec un boîtier de 44 mm d’aspect industriel et un design à deux boutons.

Trois couleurs de bracelet sont disponibles : jaune, bleu et noir.

Avec ses 12,6 mm, ce n’est pas la plus fine, mais avec ses 44 mm, elle ne va pas gêner les poignets plus fins et avec ses 36 g (sans le bracelet), elle n’est pas trop encombrante.

L’écran est un écran moyen de 1,3 pouce 360×360 avec un objectif 2,5D qui ne gagnera pas de prix ; mais qui devrait faire l’affaire.

L’appareil embarque un GPS (avec prise en charge de GLONASS et Beidou) qui alimente l’application TicExercise et ses 20 modes d’entraînement.

La Ticwatch E3 met l'accent sur le stress et la santé 1

Quelques doutes subsistent sur la Ticwatch E3

Il n’y a pas d’informations sur l’autonomie de la batterie, ce qui est décevant. Une grande partie du Snapdragon 4100 et du nouveau Wear OS est l’autonomie de la batterie et il y a une batterie de 380mAH dans la Ticwatch E3. Ainsi, nous espérons plus qu’une seule journée. Le manque d’informations semble toutefois suspect.

Mais l’accent est mis sur la santé, avec une liste toujours plus longue d’applications de la marque Tic qui vivent au-dessus du système d’exploitation Wear OS ; ajoutant des tas de fonctionnalités qui en font l’un des écosystèmes de smartwatchs alimentés par Google les plus riches.

Les applications propriétaires couvrent tous les domaines, de l’oxygène dans le sang (TicOxygen) au suivi de la fréquence cardiaque (TicPulse) et au sommeil (TicSleep). Mais il y a maintenant TicZen et TicBreathe, qui offrent un suivi du stress via le suivi de la variabilité de la fréquence cardiaque (HRV) et des fonctions de respiration guidée sur la E3.

Ensuite, il y a le tout nouveau TicCare. TicCare fournit des informations et un suivi de la santé des autres porteurs de Ticwatch dans votre foyer. Il semble qu’il s’agisse d’un jeu pour ceux qui ont des parents âgés ou ceux qui ont besoin d’un soutien supplémentaire, bien que les détails soient peu nombreux et qu’il ne semble pas s’agir d’une fonction avec un attrait grand public.

Il y a aussi le NFC pour les paiements sans contact au poignet ; donc Google Pay est de la partie. Cependant, nous n’avons pas d’indice pour savoir si cet appareil recevra la nouvelle version de Wear OS.

Nous avons besoin de clarté, mais sur le papier, la TicWatch E3 semble être un excellent appareil abordable pour passer à la prochaine génération de Wear OS.

A propos de l'auteur

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Laisser un commentaire