Quel est le potentiel d’un réseau domotique lorsqu’il est géré par du matériel industriel ?

Une bonne répartition du réseau filaire et une excellente couverture Wi-Fi sont des éléments incontournables dans une maison connectée. Sur quel matériel s’appuyer dès lors pour y parvenir ? Le matériel industriel offre-t-il un meilleur rendement en la matière ? La raison d’être de cet article est de s’intéresser à l’efficacité du réseau domotique en lien avec le type de matériel utilisé.

réseau domotique

La centralisation clé de voûte d’un réseau filaire de bonne qualité

Il est clair que le fonctionnement optimal de vos équipements connectés dépend d’une bonne couverture Wi-Fi. Cependant, l’état du réseau filaire ne doit, pour autant, pas être négligé. La mise en place d’une baie de brassage est indispensable au bon fonctionnement d’un réseau câblé.

La baie de brassage assure la centralisation des différentes connexions présentes dans la maison. Elle est matérialisée par un panneau de brassage. C’est ce panneau qui joue le rôle d’interface avec les autres équipements informatiques qui gèrent le système. Un cordon de brassage assure la connexion entre le panneau et le switch.

Les serveurs, la box internet, le Raspberry Pi et les autres équipements informatiques sont généralement logés dans la baie de brassage. Il est par conséquent nécessaire de choisir un local spacieux pour y loger votre baie de brassage. La pièce doit être spacieuse, mais sans verser dans l’exagération.

Au moment de sa livraison, la baie de brassage est totalement vide. Son équipement se fait ensuite en fonction des accessoires indispensables dans la mise en place de votre système domotique. Ces équipements sont les suivants : le bandeau de prises, la tablette, l’onduleur, le switch, les passe-câbles, les prises, les détecteurs de mouvements, les caméras de surveillance, les automates industriels, etc.

Le choix du matériel de câblage

Pour le câblage, les câbles de catégorie 6a sont une option à privilégier. Ils offrent un niveau de débit particulièrement élevé tout comme ils assurent un encaissement parfait des débits à venir. L’intention n’est pas de trimbaler des câbles apprêtés dans toute la maison. Bien au contraire, le déploiement du câble pour une meilleure disposition des prises aux bons endroits est la priorité.

Pour ce faire, le recours à une bobine de câble permet de le diviser en plusieurs morceaux en fonction des besoins. Concernant les meilleures pratiques, il est conseillé de déployer vos câbles en évitant, autant que faire se peut, d’utiliser les chemins de câbles déjà empruntés par les câbles de l’installation électrique.

Certes, il n’est pas aisé d’y parvenir, mais le faire assurera plus de propreté à votre réseau domotique. Il faut en effet préciser que le signal émis par le courant électrique est de nature à créer des perturbations dans votre réseau domotique.

Ces interférences surviennent en cas de proximité entre les câbles électriques et ceux du réseau informatique et internet. La règle d’or étant de ne pas mélanger les courants forts et faibles.

Le choix du matériel de connexion

Le câble est la matérialisation du lien physique qui existe entre la baie de brassage et la prise murale. Il est par conséquent impératif d’acquérir des prises en grand nombre. Celles-ci pourront être placées à des endroits différents dans la maison et dans la baie de brassage.

Le choix des prises RJ 45 est indiqué pour la maison en raison de leur design semblable à celui de vos interrupteurs. Elles sont disponibles sur le commerce en une pluralité de gammes. Jetez votre dévolu sur celle qui correspond le mieux à vos aspirations.

En ce qui concerne la baie de brassage, la pose des noyaux et d’un bandeau de brassage permet de consolider le lien de votre baie avec les autres équipements domotiques. La connexion des prises et des noyaux se fait avec une extrême rapidité en vous fiant au Code couleur.

Aucune connaissance spécifique en la matière n’est requise. C’est d’ailleurs l’un des nombreux avantages qu’offrent ces équipements. La réalisation des lignes réseau ne peut être envisagée sans l’outil indispensable qu’est le testeur. Son rôle consiste en la vérification de la qualité du câblage réalisé.

Le choix du matériel actif

La mise en place d’un réseau domotique suppose l’acquisition d’un matériel actif. L’un de ces équipements est le switch. Cet appareil joue un rôle clé dans l’installation en plus d’être une multiprise réseau. L’optimisation du flux et la régulation de l’ensemble sont aussi gérées par le switch.

Diverses variétés de switchs existent sur le marché. Ceux-ci diffèrent les uns des autres par leur simplicité ou leur niveau avancé en matière de fonctionnalités. Prévoir une installation domotique comportant un switch et bien le dimensionner permet à une maison connectée d’atteindre un niveau de fonctionnement optimal. Évitez de choisir un switch ayant un nombre de ports réduits, car à très court terme, il ne vous sera plus d’une grande utilité à cause de ses limites.

Optez pour l’achat d’un switch non seulement gros, mais complet. Un Cisco 2960 par exemple ne pourra pas faire l’affaire. Ce type d’équipement est d’usage régulier en entreprise. Pour une meilleure adaptation à vos besoins, choisissez la gamme D-Link DGS 1210. Outre qu’ils sont complets, ces switchs comportent des ports Giga munis de PoE et offrent une meilleure gestion des flux à partir d’une interface dédiée.

Les cordons réseau sont d’autres utilitaires dont l’importance ne fait pas débat. À titre d’illustration, les Patches peuvent par exemple être utilisés comme cordon de brassage. Ces câbles procurent un confort et une qualité irréprochables malgré leur coût élevé. Pour des raisons économiques, l’alternative consiste à acheter des cordons de catégorie 6a ou 7. Ils offrent un rendu de qualité supérieure.

A propos de l'auteur

Mathieu Carlier

Blogueur passionné (ou acharné) j'ai d'abord créé Deco Tendency puis Le Blog des Tendances, Drone Trend et enfin Le Blog Domotique.

Laisser un commentaire